Développement d'un module ERU standardisé pour la prévention et le contrôle des infections (IPC) Expirée

En Bref

Gratuit

Toute la RDC | Divers localité

Cette annonce est une offre de service

Expire le 10 juin 2022

Postée le 25 mai 2022

388

Description

developpement-dun-module-eru-standardise-pour-la-prevention-et-le-controle-des-infections-ipc-250522095559-img
La Croix-Rouge et le Croissant-Rouge (FICR) et les Sociétés nationales partenaires (PNS) collaborent et coordonnent leur travail technique sur la santé d'urgence par le biais de différents groupes de travail.

Plus de details

Développement d'un module ERU standardisé pour la prévention et le contrôle des infections (IPC)

Des paysCameroun+ 2 de plusSourcesFRCDate de clôture10 juin 2022

Projet : Projet RIPOSTE

Objectif de l'activité : Développement d'un module ERU standardisé pour la prévention et le contrôle des infections (IPC)

Zone : France, Cameroun et RDC

Point(s) focal(s) d'activité : Osama Afaneh : Conseiller Technique, Santé Publique et Epidémiologie

Date de début souhaitée : 1er juillet 2022

Date de fin souhaitée : selon le calendrier et la méthodologie ci-dessous

Date limite des livrables : selon le calendrier et la méthodologie ci-dessous

Durée de l'activité : Nombre de jours estimé : 55 jours

CONTEXTE

  • Cadre et justification

Les pandémies et les épidémies (telles que Ebola, VHF, SRAS, choléra, diphtérie, Covid-19, etc.) ont montré que les établissements de santé peuvent devenir des amplificateurs de maladies en l'absence de mesures efficaces de contrôle des infections. L'IPC est l'un des piliers de la riposte aux flambées. Par conséquent, des pratiques de soins de santé adéquates et sûres en matière de PCI sont essentielles pour contrôler la propagation des agents pathogènes et sont importantes pour pouvoir contrôler les épidémies susceptibles d'affecter les communautés. En outre, dans certaines situations d'épidémie, les travailleurs de la santé ont été gravement touchés, entraînant dans de nombreux cas des systèmes de santé déjà faibles à s'affaiblir encore plus ou presque, comme dans l'exemple de l'épidémie d'Ebola en Afrique de l'Ouest. Renforcement de l'IPC lors des épidémies dans les établissements de santé dans et autour de la zone touchée,

La Croix-Rouge et le Croissant-Rouge (FICR) et les Sociétés nationales partenaires (PNS) collaborent et coordonnent leur travail technique sur la santé d'urgence par le biais de différents groupes de travail. Les membres des groupes de travail, s'appuyant sur l'expérience et les retours d'expérience de la pratique sur le terrain et visant à répondre aux besoins croissants des Sociétés nationales, ont développé une configuration multisectorielle d'ERU de santé publique (PH) comprenant une composante d'ERU pour la prévention et le contrôle des infections (IPC). Les ERU sont des unités d'intervention d'urgence normalisées à l'échelle internationale composées d'équipes de personnel et d'équipements spécialisés qui peuvent se déployer à court terme en cas de catastrophe soudaine et lente. Ils fournissent des services spécifiques de prévention et de sauvetage lorsque les installations locales sont détruites, débordées ou inexistantes.

Un manuel ERU et un package IPC ERU sont actuellement en cours d'élaboration par un groupe de travail dédié, sous la direction de la Croix-Rouge suédoise et la participation d'autres Sociétés nationales, dont la Croix-Rouge française. Les équipes de l'IPC ERU soutiendront et renforceront les établissements de santé existants dans leur capacité à maintenir les services de santé essentiels en toute sécurité lors d'une catastrophe soudaine, y compris des épidémies. D'abord pour empêcher les formations sanitaires de propager des agents infectieux et ensuite pour permettre aux formations sanitaires de poursuivre leurs activités de manière plus sûre pour le personnel et les patients et ainsi réduire la morbidité et la mortalité affectant ces communautés. Le package IPC ERU comprend les éléments suivants : (1) un manuel de déploiement IPC ERU, (2) la composition de l'équipe et les descriptions de poste,

  • Présentation du programme RIPOSTE

Au cours des dernières années, la communauté internationale a été touchée par des flambées épidémiques généralisées et fréquentes, ce qui a rendu nécessaire des réponses efficaces, mais a également démontré l'importance du rôle joué par les communautés au cœur des mécanismes de prévention, de surveillance et de réponse aux épidémies. Alors que les acteurs humanitaires se sont concentrés sur l'amélioration de l'efficacité de la gestion des cas cliniques, il existe encore des lacunes dans les efforts de prévention et de contrôle des épidémies reflétant un manque de capacités locales, une faible coordination et une absence d'approches efficaces et adaptées aux différents risques épidémiques.

Les systèmes de santé et la gestion des risques de catastrophe sont interdépendants ; par exemple dans l'impact des catastrophes sur la santé et le bien-être des personnes, l'influence du changement climatique sur la santé des personnes et la propagation des maladies, et la vulnérabilité accrue des populations aux risques naturels, épidémiologiques et liés aux conflits complexes et interdépendants. Malgré cette interdépendance, ces deux systèmes fonctionnent encore largement en silos, y compris pour l'action humanitaire.

Le programme RIPOSTE vise à renforcer les capacités des acteurs institutionnels et de la société civile face aux épidémies. Le programme porte sur l'amélioration des capacités des différents acteurs de la santé et de la gestion des risques de catastrophe dans la prévention, la préparation et la réponse aux épidémies. En outre, il renforcera également les capacités des Sociétés nationales de la Croix-Rouge/du Croissant-Rouge (CRCR), leur permettant de renforcer la résilience des communautés vulnérables face aux épidémies, en utilisant les ressources du programme (formations, manuels, guides, révision des plans de contingence projets, etc.). Les différents produits seront diffusés à tous les acteurs humanitaires en français et en anglais.

Les objectifs du programme RIPOSTE sont de standardiser les approches de préparation et de riposte aux épidémies en fournissant des outils concrets utilisables par les acteurs de terrain, et de faciliter l'intégration des approches de RRC dans la préparation et la riposte aux épidémies. Chaque outil développé sera ensuite testé sur le terrain par les différentes équipes. Ce travail permettra de renforcer les capacités des acteurs locaux mais aussi des organisations internationales travaillant sur les épidémies au profit des populations affectées.

Le programme entend développer des formations, des guides, des approches et des guidelines, qui seront testés dans 3 pays d'Afrique sub-saharienne (Guinée, Cameroun et RDC) et 2 plateformes régionales d'intervention de la Croix-Rouge française positionnées dans l'Océan Indien et les Caraïbes ( PIROI et PIRAC). Néanmoins, compte tenu de l'objectif et de l'approche globale du programme, l'ensemble des outils développés par le Programme seront largement diffusés dans l'ensemble des pays d'intervention de la Croix-Rouge française (CRF). La FRC prépositionnera également des équipements et du matériel qui seront utilisés plus largement pour répondre à tous les types d'épidémies dans tous les pays.

OBJECTIFS, MÉTHODOLOGIE, RÉSULTATS, ACTIVITÉS

L'objectif global du module IPC PH ERU est de contribuer à la réduction de la mortalité et de la morbidité dues à la transmission de maladies infectieuses dans les établissements de santé lors d'une situation de crise quelle que soit la cause de la crise.

Objectif général L'objectif général de cette consultation est de finaliser le package ERU IPC, et de compléter le travail déjà effectué par le groupe de travail IPC ERU. Ce package doit être testé et adapté en étant piloté dans deux pays d'intervention de la FRC.

  • Objectifs spécifiques

L'objectif général est articulé en plusieurs objectifs spécifiques, comme suit :

  • Créer un package IPC ERU qui peut être déployé pour soutenir et renforcer les établissements de santé existants dans leur capacité à IPC pour continuer les services de santé essentiels de manière sûre lors d'une catastrophe soudaine, y compris les épidémies.
  • Mener des tests pilotes en collaboration avec le groupe de travail IPC ERU dans deux pays et utiliser les commentaires recueillis pour améliorer et finaliser le package IPC ERU,
  • Collaborer et consulter le groupe de travail IPC ERU pour finaliser le package IPC ERU.
  • Méthodologie

La méthodologie suivra une approche systématique divisée en cinq phases principales :

  • Phase 1 - Phase de consultation (maximum de 5 jours) - Niveau mondial (HQ) Au cours de cette phase, le consultant doit consulter le groupe de travail IPC ERU et la FICR. Le consultant doit se familiariser avec le projet de manuel IPC ERU, les outils déjà développés du progiciel ainsi que définir la portée de ce qui doit être fait pour finaliser en consultation avec le groupe de travail.

  • Phase 2 : Phase de développement (maximum de 25 jours) - Niveau mondial (HQ) Au cours de cette phase, le consultant doit développer les composants ci-dessous du package IPC ERU :

    • Élaboration de SOP (maximum de 5 jours) : définir la liste des SOP nécessaires, faire une cartographie des SOP de référence développées par les organisations internationales de santé, y compris l'OMS, qui servirait de liste de SOP IPC à utiliser en cas de SOP non adoptées par les Ministères de la Santé des pays de déploiement.
    • Élaboration de trousses de formation (maximum de 15 jours) : une trousse de formation comprend la planification de la formation, des plans de cours/d'exercices, des guides de l'animateur, des feuilles de travail pour les participants, des formulaires d'évaluation, ainsi que des aides visuelles. Deux modules de formation sont à produire comprenant :
      • Délégue les formations sous une forme de formation de formateurs (ToT) qui vise à former les membres de l'ERU avant leur déploiement.
      • Formations aux interventions qui font partie du programme d'interventions à mener dans les établissements de santé pendant le déploiement (remarque : des présentations PowerPoint pour ces formations sont déjà développées.)
    • Élaboration et définition du package de services de l'équipe IPC ERU et quantification de ce package (maximum de 5 jours) : Cela comprendrait la définition du package de matériel et d'équipement à déployer avec l'équipe IPC ERU et leur quantification en fonction de la couverture de population prévue pour chaque déploiement.
    • Intégrer tous les éléments mentionnés ci-dessus dans le manuel IPC ERU.
  • Phase 3 : Phase de Pilotage (15 jours maximum) - Niveau terrain Au cours de cette phase le Package IPC ERU doit être testé dans deux pays d'intervention de la Croix-Rouge française (plus précisément au Cameroun et en RDC). Chaque projet pilote comprendrait la réalisation du programme de formation à l'intervention ainsi que la mise à l'essai des évaluations des installations et du matériel et de l'équipement. Les commentaires des tests seront utilisés pour finaliser le package IPC ERU.

  • Phase 4 : Formation pilote d'une équipe ERU (maximum de 5 jours) - Niveau mondial Une formation pilote doit également être organisée au niveau du siège de la FRC où la formation de délégation doit être testée avec des candidats potentiels ERU. Cela permettra d'intégrer les retours d'expérience des tests sur le terrain ainsi que d'intégrer un volet de formation des formateurs.

  • Phase 5 : Phase de validation (maximum de 5 jours) - Niveau mondial Les leçons tirées des pilotes (siège et terrain) doivent être réincorporées dans le modèle final IPC ERU qui sera finalisé et validé par le groupe de travail IPC ERU et la FICR.

  • Livrables attendus

À la fin de cette consultation, les livrables suivants devraient être réalisés selon le calendrier présenté dans la section méthodologie :

  • Une cartographie des SOP IPC
  • Les packages de formation comprenant pour les formations de délégués ainsi que les formations d'interventions décrites ci-dessus.
  • Un manuel IPC terminé
  • Une quantification du matériel et de l'équipement ERU est effectuée.
  • Paquet minimum de services de l'IPC ERU identifié.
  • 2 formations pilotes réalisées.
  • Package final IPC ERU validé.

TRAITEMENT DES OFFRES

  • Profil du ou des consultants
  • Expérience en santé publique avec une compréhension de la préparation et de la réponse à la prévention des épidémies
  • Connaissance et expérience antérieure des directeurs de CIP en milieu clinique
  • La connaissance des mécanismes et des concepts de déploiement de la FICR (ou autre équivalent) est un atout
  • Expérience dans la production et l'organisation de formations avec une expérience dans les approches et outils pédagogiques
  • Expérience dans le secteur de la santé publique/humanitaire/développement
  • Expérience dans des contextes multiculturels,
  • Français et anglais courants, tant à l'oral qu'à l'écrit
  • Excellentes compétences rédactionnelles en français et en anglais
  • Clauses administratives
  • Le contractant doit apporter la preuve au moment de la soumission de la régularité de son activité économique (documents fiscaux, immatriculation, immatriculation en tant qu'indépendant - selon le pays de référence où le contractant est établi).
  • Le contractant doit seul fournir les moyens nécessaires à l'accomplissement de sa prestation, qu'ils soient matériels ou humains : billets d'avion, ordinateur, assurance responsabilité civile professionnelle.
  • Le contractant peut déléguer une partie de la mission, à une autre personne de son choix au sein de son équipe, mais celle-ci reste la seule autorité hiérarchique et disciplinaire de ses salariés. Le contractant doit assurer la sécurité, et à ce titre assurer les consultants envoyés en mission.

Comment s'inscrire

  • Le consultant doit remettre une offre technique et financière pour la prestation
  • L'offre technique doit comprendre : le CV et/ou Portfolio, la méthodologie proposée ainsi qu'un calendrier et un budget indicatifs ;
  • Le prix indiqué pour la prestation doit être marqué comme ''ferme, global, forfaitaire et définitif''.
  • L'offre doit être adressée à Mikael Pozzoni ( mikael.pozzoni@croix-rouge.fr ) et Osama Afaneh ( osama.afaneh@croix-rouge.fr )
  • Date limite de dépôt des offres : 10 juin 2022

Partager cette annonce